Acoustique : une attention particulière

05/09/2016

S’assurer, une fois les travaux terminés, que le niveau sonore de la circulation respecte les seuils réglementaires est un engagement du groupe Sanef.

Pour cela, on pratique des campagnes de mesures acoustiques in situ.

La première étape consiste à relever le plus finement possible le niveau sonore du réseau routier actuel afin d’obtenir un état de référence avant travaux. Dès le mois de juin 2016, les habitants d’Attainville et Maffliers se sont prêtés à l’exercice : le bureau d’étude Acoustique Audit Espace 9 a installé des capteurs dans plusieurs jardins tandis que d’autres étaient positionnés aux fenêtres. Pas moins de 20 points de mesure de 24 heures et 10 points de mesure d’1 heure ont été exploités (l’analyse précise des relevés permettant d’éliminer les bruits de voisinage indépendants du trafic routier).

Le respect des seuils acoustiques constitue une obligation de résultat. Les seuils réglementaires s’appliquant au prolongement de l’A16 exigent de respecter un seuil maximum de 60 dB de jour et 55 dB de nuit dans le cas d’une infrastructure nouvelle (section neuve A16). Pour les infrastructures existantes réaménagées (RN1 et Croix Verte), une différence de 2 dB maximum par rapport à l’état existant est imposée.

Ainsi Sanef a pour obligation de réaliser des mesures après la mise en service pour vérifier la pertinence des aménagements mis en oeuvre et les compléter si nécessaire.

A16_infographie_acoustique.jpg