Cerfs, chevreuils et sangliers : la voie est libre !

12/06/2019

Dans le cadre du projet, un pont spécifique a été construit pour permettre à la grande faune « d’enjamber » l’autoroute A16, en lisière du Bois Carreau.

Ce Passage Grande Faune*, d’une longueur de 36 mètres, sur 25 de large, recrée une continuité écologique que la RN1 avait rompue, entre les forêts de Carnelle et de L’Isle-Adam. Démarré en 2018 en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux impliqués, l’ouvrage – qui a nécessité d’importants travaux de fondation, d’agencement des poutres et du tablier – est mis en service ce printemps. Les animaux y trouveront la même végétation que dans le milieu naturel. Plantations, terre, enchevêtrements : tout est prévu pour recréer les prairies, buissons, haies ou andins, ces différents milieux de vie qu’affectionnent les espèces qui peuplent les environs. La pose de palissades opaques d’1,80 m les protège en outre, la nuit, de la lumière des phares. «

De tels dispositifs sont testés depuis longtemps, témoigne l’écologue Vincent Vignon**, ils ont indiscutablement prouvé leur efficacité. »

Visionnez le film sur le Passage Grande Faune !

Prolongement de l’A16 : La finalisation du Passage Grande Faune, par c.vieubled

 

* Découvrez le Passage Grande Faune en images !

** Retrouvez le portrait de Vincent Vignon ici !